Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Récit amoureux de Natacha

La suite, c’est, d’après Marc, Natacha elle-même qui la raconte ainsi dans un anglais inimitable : «Nous ne manquions pas d’informateurs à l’Union des Écrivains. Je n’ai pas tardé à savoir qu’il avait profité d’une rencontre d’écrivains en RDA pour se...

Lire la suite

Natacha était amoureuse…

Bien que cette rencontre ait été hautement improbable (les statistiques démontrent qu’elle n’avait pas une chance de se produire sur quelques milliards d’autres rencontres possible), ni Marc, ni Natacha ne l’ont considérée comme vraiment surprenante....

Lire la suite

Un jour Natacha l'a trouvé…

Un jour, par hasard semble-t-il, Natacha l’a trouvé, le temps était agréable, c’était la fin juin, Marc faisait son habituel numéro de mauvais pitre près de Bethesda Terrace, un des bassins de Central Park où les jeunes — hommes et femmes — font du roller....

Lire la suite

Peut-on faire confiance à Marc Hodges?

On ne formule pas de règles pour l’art, comme on n’en maîtrise pas pour la vie. Vouloir raconter la vie de qui que ce soit est une impossibilité, encore plus peut-être celle de quelqu’un comme Marc Hodges. Parler de lui est un défi, car plus que quiconque...

Lire la suite

Comment j'ai connu Marc Hodges…

Parce que la vie et sa mémoire ne sont jamais linéaires, ses récits sont faits de parenthèses, d’errements et de bifurcations. Un fait n’a de sens que par rapport à un ensemble d’autres faits qui s’y rapportent ou le rappellent. Une anecdote, un événement...

Lire la suite

Marc à New-York

J'imagine Marc : il est à New-york, vient de débarquer d'un cargo chilien — ou argentin —, il s'appelle maintenant Marc Hodges — du moins c'est ce que disent ses papiers —, il ne connaît personne. Le monde dans lequel il est n"est pas celui dans lequel...

Lire la suite

Une réapparition

Marc réapparut à New-York en mai 1985, il avait alors 32 ans. Ce fut la fin de sa vita incognita. Ce que je sais de cette période de sa vie provient de plusieurs sources : lui-même avec qui j’en ai parlé plusieurs fois, Natacha que je retrouvais plus...

Lire la suite

Marc Balma sexualise tout

Marc sexualise tout. On se souvient qu'à Sète il avait espéré une nuit de partouze, quelque chose d’un peu pimenté et que rien de tel ne s'était produit ! Soirée cool, bavarde, militante. Musique nulle. Ni Angelina ni Gloria, Nathalie encore moins ne...

Lire la suite

Argencourt, Norpois, Ganançay…

Ce que — sous le nom de Marco Boldo — Marc Pérignon fit au Pérou reste pour moi une énigme : il ne m’en a jamais parlé et je pense qu’il n’en a jamais parlé à personne. Ce qu’il a vécu a-t-il été trop difficile à dire, trop lourd ? A-t-il dû participer...

Lire la suite

Un silencieux chinois type 64

Le lendemain matin, très tôt, le ciel blanchissait à peine les lointains de la mer, Menezes, comme convenu, frappa à la porte de Marc : «Je repars, attends quelques secondes, descend vers le port, tu me verras sur les quais, suis-moi de loin…» Puis il...

Lire la suite

1 2 > >>