Un jour Natacha l'a trouvé…

Publié le par Balpe


Un jour, par hasard semble-t-il, Natacha l’a trouvé, le temps était agréable, c’était la fin juin, Marc faisait son habituel numéro de mauvais pitre près de Bethesda Terrace, un des bassins de Central Park où les jeunes — hommes et femmes — font du roller.

Malgré son apparence misérable et ses habits sales et en loques, elle l’a reconnu aussitôt, l’a appelé : «Marc, c’est toi ?» Son américain était orné d’un fort accent russe mais, vêtue à la dernière mode, elle semblait parfaitement intégrée dans cette ville. Leurs questions, identiques, se cognent comme un écho l’une de l’autre : «Que fais-tu ici ?» et cela les fait rire. Natacha est la plus bavarde ou la moins discrète : «je vis ici maintenant, j’ai quitté la Russie — je te dirai comment et pourquoi plus tard —, je m’occupe d’une agence de voyages qui organise des visites pour des russes immigrés, il y en a tellement que c’est un vrai marché, je suis heureuse de te revoir mais… que t’arrive-t-il ? Pourquoi cette tenue de clochard ? Que fais-tu ici ? Comment es-tu venu  »

Paroles et questions emmêlées roulent comme le flot d’un torrent, Marc laisse se laisse emporter par le courant et ce n’est pas désagréable… «Tu ne veux pas que nous allions boire quelque chose pour discuter davantage ?» «C’est que… je n’ai pas un rond !» Natacha a l’air étonnée puis, comme si le souvenir qu’elle avait de Marc était enfin remplacé par le Marc réel qu’elle a devant elle, par sa personne misérable, sale, pas rasée, malodorante : «Pas grave, je t’invite, viens avec moi ! »

Elle l’entraîne vers la terrasse de Tavern on the green. Habitués à toutes les excentricités new-yorkaises, les garçons ne manifestent pas la moindre surprise devant ce couple bizarre qui s’installe à une des tables blanches.

Publié dans Natacha

Commenter cet article