La peur

Publié le par Balpe

Furieux. Grandes enjambées dans le parc pour me calmer. Ce n'est pas grand chose. Mais si ça peut aider! Cet endroit, j'y vais tous les jours, j'y étais encore hier. Essayer. J'avais envoyé une nouvelle à une petite revue. Refusée. Je sais bien que ce genre de revue publie avant tout ses membres. Il n'empêche, un refus est un refus, et quelles que soient les raisons que je me donne, une blessure narcissique s'ouvre qui me fait souffrir. Les seuls de mes textes qui intéressent sont ceux qu'écrivent pour moi mes machines... on peut s'enfermer dans le ressentiment ou décider de s'en sortir par soi-même. C'est dans des moments comme ceux-là que je ressens le plus ma solitude. Peut-être aurais-je dû demander à Annette de passer la journée avec moi. Je marche dans le parc, regarde sans les voir canards, carpes et autres signes aquatiques. Mouvements insensibles. Endormissement de l'esprit. Mais non, Annette est un placebo. Ne pas me leurrer. Ne plus me leurrer. Lorsque je pense Annette, ou Laureen, ou même Nathalie, c'est l'image d'Uwe qui m'occupe. Une telle différence d'âge. Elle, comme soudain surgie du passé: sous Uwe, n'est-ce pas Nathalie que je pleure? Confusions. Comment se tromper, pourquoi persévérer dans l'erreur? De l'une à l'autre je n'ai cessé de désirer la femme que je ne possédais pas. Je ne devrais plus avoir peur des mots simples: désir, bonheur. Plus avoir peur. Je ne sais pas.

En cette fin d'aprés-midi caniculaire, j'ai besoin de revenir vers Nathalie. Me remettre en mémoire, analyser comme sur le divan du psychanalyste ce qui s'est passé entre nous. Ce soir je téléphonerai à Gerhard.


Publié dans Nathalie

Commenter cet article

W. Aldorf 19/07/2005 22:05

J'y étais aussi. Mais sans fureur, juste avec mon vélo. Nous avons ainsi partagé ce lieu mais, moi, je n'y ai pas trouvé de canicule. Différence d'interprétation entre nous ou confusion des souvenirs chez vous ?
Quoi qu'il en soit, je serai au parc demain. J'y guetterai vos enjambées. La fin d'après-midi me convient très bien.