Parenthèse : qui est Natacha ?

Publié le par Balpe

Souvenons-nous que Nathalie vint à Sète en 1982, juste avant que Marc quitte cette ville pour une autre destination.

Comment elle eut l’autorisation de quitter la RDA, comment elle savait que Markus — celui que nous connaissons maintenant sous le nom de Marc Hodges — était désormais devenu Marc Balma, comment elle avait eu son adresse resta toujours pour lui un mystère. Elle débarqua en octobre 1982 — le 3 exactement — d’un cargo soviétique. Elle n’était pas seule, une jeune femme d'une trentaine d'années, Natacha, l’accompagnait. Cette jeune russe occupait un poste officiel à l’Union des écrivains de Moscou où, pour l’essentiel, elle avait en charge l’accueil des écrivains étrangers. La raison de sa venue était que, pour des raisons qu’elle n’expliqua pas — et dans le milieu de Marc on ne posait jamais ce genre de questions — elle souhaitait fuir l’URSS.

Nathalie disait alors voulor aider Natacha, elle prétendait aussi devoir retourner en RDA. Quoi qu’il en soit, elle demandait à Marc — donc à Angelina, l'amie de Marc Balma — de les héberger quelques temps avant que Natacha puisse monter clandestinement sur un cargo — El Liberador — battant pavillon mexicain  qui ne devait entrer dans le port que quelques jours plus tard.

Nathalie ne resta que trois jours pendant lesquels ils renouèrent leur (maintenant ancienne) liaison, ce que Marc accepta avec un plaisir non dissimulé. Il essaya de la convaincre de rester en France, en vain, elle expliqua qu’ayant ses parents et un jeune frère en RDA, elle ne pouvait fuir son pays. Marc n’insista pas. Rien en effet ne laissait alors prévoir les changements qui allaient avoir lieu à Berlin quelques années plus tard.

Publié dans Natacha

Commenter cet article