Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

25 articles avec marc perignon

Marc Hodges et l'édition

Bref. La plupart accusaient réception, sans suite ; quelques uns refusaient ; la plupart ne répondaient même pas. Bien entendu, les lecteurs des maisons d’édition, qui n’avaient rien connu de la vie de Marc Pérignon n’avaient aucun moyen de comprendre...

Lire la suite

Réponses d'autres éditeurs

D’autres éditeurs lui répondirent : «Monsieur, Nous avons bien reçu votre courrier du… et nous vous en remercions. C’est naturellement avec intérêt que nous prendrons connaissance de votre ouvrage et que nous le transmettons à nos lecteurs. Nous vous...

Lire la suite

Réponse de l'éditeur Actes sûrs

Comme il signait Marc Hodges, c’est sous ce nom qu’il loua un petit appartement discret dans la petite ville d’Avon, en bordure du parc du château de Fontainebleau. C’est là qu’il reçut sa seconde réponse. Elle provenait des éditions Actes sûrs : «Monsieur...

Lire la suite

Réponse de l'éditeur Paul

La réponse se fit attendre. Marc était à la veille de quitter son refuge caussenard quand il reçut la réponse de l’éditeur, un nommé Paul : «Monsieur, Je vous remercie de m’avoir adressé votre «Mimoria». Excusez-moi je vous prie, de mes longs délais de...

Lire la suite

Mimoria

Marc Hodges, quel que soit par ailleurs réellement son premier texte (diverses hypothèses à ce sujet sont contradictoires), a donc commencé sa carrière d’écrivain sur le causse Méjean, dans l’isolement le plus absolu. Ses textes en portent souvent la...

Lire la suite

Le retour de Marc Pérignon

Les six mois que Marc Hodges passa sur le causse furent pour lui l’occasion d’une vraie métamorphose. Il était venu la queue entre les pattes, chien apeuré, le regard fuyant, craignant les coups, mais peu à peu, affronté à la nudité absolue du paysage,...

Lire la suite

Où réapparaît Marc Pérignon

Tout cela a duré quelques temps. Quelques mois. Mais Marc n’était pas homme à s’enfermer dans quelque routine que ce soit. Il eut bien sûr quelques aventures — les femmes russes étaient encore romantiques — mais Natacha n’imaginait pouvoir exercer à son...

Lire la suite

Une réapparition

Marc réapparut à New-York en mai 1985, il avait alors 32 ans. Ce fut la fin de sa vita incognita. Ce que je sais de cette période de sa vie provient de plusieurs sources : lui-même avec qui j’en ai parlé plusieurs fois, Natacha que je retrouvais plus...

Lire la suite

<< < 1 2 3 > >>