Le secret des phrases de Lettre-Néant enfin révélé

Publié le par Balpe

Le cryptage tel que me l’avait présenté Marc Hodges avant sa disparition est assez complexe. Il résulte en effet de plusieurs opérations différentes.

Comme cela a déjà été dit, il a tout d’abord, choisi un certain nombre de phrases de Libération, et les a codées par une clef qui a déjà été révélée ici. Première opération.

La deuxième opération consiste à filtrer ensuite ces phrases constituant un premier niveau de texte, par le vocabulaire de la Bible : tout mot ne figurant pas dans la Bible est rejeté. Deuxième opération. Le vocabulaire qui en résulte est le suivant :

"action, administration, affabulation, agir, aller, an, annoncer, assassinat, autorité, avoir, baptiser, bâtiment, bien, blesser, bout, but, cellule, chercher, commandement, commencer, complot, confirmer, couverture, démentir, demi, démonstration, désigner, déterminer, devant, discret, disposer, élément, engager, enlèvement, espion, faire, fait, faux, fois, fonction, formellement, fuite, grand, groupe, haine, homme, informer, instant, intrigue, jamais, justice, lutte, message, millier, moins, mois, montrer, mortel, naître, nombre, opération, perfide, personne, plein, plupart, plus, pousser, pouvoir, présence, presse, prophétie, question, région, secret, service, site, soldat, sud, tramer, trois, tuer, violence, vocation, vouloir"

Ces mots servent ensuite — troisième opération — à composer, suivant un algorithme que j’ignore, de nouvelles phrases comme :

— La cellule détermine l'intrigue, les fuites à la presse du message secret du groupe.
— Pour déterminer l’intrigue, le but est que le groupe désigne l’homme, l’engage dans un complot et le pousse à la fuite.
— L’autorité dément la prophétie et désigne la région où se passe l’intrigue.
— Confirmer les actions de l’homme en fuite par trois messages discrets.
— Le site n’a pas vocation à la violence.
— Le commandement annonce le but sans chercher à blesser.

Mon hypothèse est alors que chaque participant au groupe de MOOG détient sa propre clef qui lui permet — quatrième opération —, à partir du texte général, de découvrir ainsi le message qui lui est propre et de savoir ainsi quelle est l’action qu’il a à mener.

Par exemple, la clef : 17.28.49.42.70.53.74.44 ou 1728494270537444 amènerait à la lecture de la phrase 1… Mais de cela je n’ai aucune certitude ni preuve.

Je reconnais que tout cela est un peu "intello" car complexe, mais il est vrai aussi que les liens proposés dans les différents blogs, notamment celui-ci, donnaient de nombreux indices pour la solution. Encore faut-il avoir eu envie de les lire.

MO B…


 

Publié dans Lettre-Néant

Commenter cet article