Rappel à l'ordre

Publié le par Balpe


Je croyais en avoir fini avec ce blog n'ayant, comme je l'ai écrit, plus aucune envie d'écrire sur Marc Hodges… Qu'il mène sa vie comme il l'entend pourvu qu'il n'encombre plus la mienne.

Mais le monde des blogs, comme le montre le message ci-dessus, est impitoyable qui ne lâche plus ses contributeurs. J'essaierai donc de vous parler de temps en temps d'autre chose. Peut-être, comme la plupart des bloggeurs je me contenterai de sourires niais et de poèmes ineptes. J'essaierai pourtant de l'éviter: je me propose plutôt, puisque je suis bien placé pour le faire, de vous révéler quelques uns des secrets de l'encombrante hyperfiction de Marc Hodges, La disparition du Général Proust.

Publié dans Appartés

Commenter cet article