Tout a une fin

Publié le par Balpe

Tout a une fin, je me lasse… vous aviez dû commencer à vous en apercevoir et puis… j’ai tant d’autres choses à faire. Marc Hodges se révèle suffisamment par ses propres écrits et, si quelques uns d’entre vous sont encore intéressés par ce médiocre personnage, je vous invite à aller les voir directement. Quant à moi, je retourne cultiver mon jardin.

J’interviendrai sûrement encore, de temps en temps, sur ce blog, mais ce sera pour m’intéresser à moi et vous faire part de découvertes.

Au fond, vous le savez si vous avez un blog, chaque bloggeur ne parle qu’à lui-même. Je ne crois pas d’ailleurs que ce soit très différent de ce qui se passe d’habitude quand on écrit.

Avez-vous l’excellent film intitlé « 4 :30 » ? C’est de cela dont il parle de la solitude existentielle et des multiples petites ruses que l’être invente pour y échapper. Au fond, vous ne me lirez que si vous trouvez un miroir dans ces notes et, sur ce point, je ne me fais pas beaucoup d’illusions car peu d’entre vous, pour des raisons d’époque, d’âge, de lieu, d’origine, me ressemblent : je suis un des derniers ptérodactyles…

Publié dans Appartés

Commenter cet article