Une vie normale

Publié le par Balpe

Confidence de Marc Hodges enregistrées à son insu : « J’avais besoin d’un nid, d’un lieu pour m’abriter, d’un lieu où je pourrais échapper aux autres, un foyer pour moi tout seul, pour y préserver mon intimité sans être encore surveillé. J’avais besoin d’une chambre insonorisée où, une fois la porte fermée, je pourrais parler à haute voix sans être entendu, dire tout ce que je voudrais, un univers à moi pour réfléchir sans baisser le ton. Je ne pouvais plus rester dans mon cocon, larve silencieuse, je devais vivre, sentir, avoir la possibilité de gémir ou de crier quand je faisais l’amour jusqu’à épuisement. Je devais me battre pour obtenir un espace de vie. Je n’étais plus capable de supporter la pression des années précédentes et mon désir qui s’était réveillé devait à tout prix s’épancher. La présence d’Uwe, le souvenir de Nathalie qu’elle m’imposait m’obligeait à ce retour sur moi-même, me confrontait à ce désir si nouveau d’une vie normale où je pourrais aimer au grand jour sans craindre des regards hostiles ni être l’objet de menaces. Je voulais vivre comme tout le monde… »

Publié dans Uwe

Commenter cet article