Marc en vedette porno

Publié le par Balpe

Marc s’assied, commande un Perrier tranche, se demande pourquoi Arkadi est venu accompagné, il le regarde avec insistance, écarquille les yeux de façon interrogative. Arkadi sourit, toujours avec ce même petit sourire qui lui faisant pincer le nez lui donne un air ironique : « Je t’ai apporté un petit souvenir », dit-il tendant une enveloppe à Marc.

Les deux gorilles sont impassibles. Marc n’arrive pas à savoir s’ils s’ennuient ou s’ils sont ailleurs, ils semblent ne pas s’intéresser du tout à la situation.

Il ne comprend pas pourquoi Arkadi lui a donné cette enveloppe, hésite se demandant ce qu’il doit en faire. « Ouvre-la, dit Arkadi, je pense que ça t’intéressera » Marc s’exécute. L’enveloppe contient des photos enfermées dans une feuille de papier. Il ouvre la feuille, ne s’intéresse pas d’abord elle, parce que ce qu’il y a sur les photos le saisit ; cinq photos, toutes plus explicites les unes que les autres : aucun doute, c’est lui lors d’une de ses séances de baise avec Arkadi. Le visage d’Arkadi est soit absent, soit flou, mais le sien est parfaitement reconnaissable : il n’y a aucune ambiguïté sur leurs actes. Il ne sait que faire, se demande si les gorilles ont vu les photos, mais ceux-ci semblent plus intéressés par les clientes de la brasserie que par autre chose. Arkadi, impassible, le regarde, sourit toujours : « Que penses-tu de mon petit souvenir ? Est-ce qu’il te plait ? » « Pourquoi as-tu fait ça, comment ? » Marc hésite entre la complicité amusée — mais pourquoi Arkadi lui donne-t-il ces photos en ce lieu, devant les deux autres ?— la réprobation et l’inquiétude : « Je ne comprends pas ! » « Regarde la lettre qui accompagne mes souvenirs », suggère Arkadi.

Publié dans Arkadi

Commenter cet article